Plongée

Publié le par Opale

Qui pourrait comprendre si je ne comprends pas vraiment moi-même ce qui se passe quand je plonge aussi soudainement que violemment ?

 

Je les vois rarement venir ces plongées en eaux troubles, dans les abysses .

 

Soudain il n'y a plus rien que du noir, du sombre, du gris et l'envie de tout arrêter.

Vie au ralenti, incapable de sortir, incapable de s'occuper d'un appart' qui frôle le taudis avant que je le sauve in extremis de la catastrophe , incapable de ranger, de chanter, incapable de vivre tout simplement.

 

Des eaux sombres, des souvenirs glauques et la question entêtante du "à quoi ça sert de se battre encore ? " , la tentation de tout laisser tomber, d'abandonner puisque même en ayant avancé je ne me sens pas mieux alors à quoi bon ?

 

Presque 10 ans que l'avenir m'a fui, presque 10 ans que je ne sais pas ce que ça veut dire aller bien pendant une semaine d'affilée.

 

Si je ne dis rien, on n'y voit que du feu, si je sors et que je croise quelqu'un il me trouve de très bonne humeur, toujours souriante .

Je pourrais me taire et personne ne saurait jamais ce qui se passe dans ma tête, personne ne m'imaginerait demander à mon père de venir me chercher pour m'emmener "là-haut" avec lui , personne ne saurait que j'ai parfois l'impression de devenir cinglée, comme il y a deux jours où je voulais sincèrement vider frigo et congélateur pour ne plus jamais manger..

 

Rien ne se voit si je me tais, je ne suis pas anorexique, pas boulimique, je ne me scarifie pas, je n'ai pas d'insomnies, j'ai le traumatisme "discret" .

Fatigue, lassitude d'avoir encore des choses à dire, à vomir, à hurler, moi qui parle si bas que parfois ma psy me demande de poser ma main pour qu'elle puisse "au moins lire sur mes lèvres" 

 

Je ne comprends pas à quoi ça sert, je ne sais pas pourquoi je me bats, je n'ai jamais ressenti le moindre espoir . Je peux pourtant lire un peu partout des témoignages de victimes s'en étant sorties, mais jamais, jamais ça ne m'a aidé à espérer.

J'ai continué jour après jour, d'abord pour ne pas infliger à ma mère la douleur de perdre un deuxième enfant, ensuite par peur de la mort, puis enfin plus récemment uniquement par peur de me rater et de finir en fauteuil...On a connu mieux comme raison de vivre.

 

Et voilà que ces derniers jours c'est une nouvelle plongée en eaux troubles...pour plein de raisons je suppose, entre l'échec à un concours, le trop plein de stress d'une procédure judiciaire qui me détruit à petit feu, la perspective d'une deuxième confrontation qui me rend malade, l'idée de reprendre le boulot que je déteste avec mon masque si efficace du sourire et de la bonne humeur..la pire période de l'année qui arrive à grands pas..

 

Faire quoi ? Se dire que ça va passer et qu'il faut serrer les dents en attendant ? 

Renoncer à se battre et faire une connerie ? 

Se faire hospitaliser en sachant que je serai bien incapable de parler aux soignants et que pour ce que j'en ai connu, les cliniques psys ne m'ont laissé qu'un goût bien amer ? 

Rassurer les gens parce que de toute façon je vais "tenir" , parce qu'il le faut, même si un jour ça ne va pas prévenir entre "je suis debout" et "je suis à terre" ?

 

Je ne sais pas, je suis fatiguée et j'ai surtout honte d'aller mal, honte d'en être encore là. J'ai avancé et je le sais, mais je n'ai rien construit et je n'ai aucun moteur de vie, rien qui me donne envie de me lever le matin, rien qui me fasse trouver la vie belle.

 

 

 

Creative Commons License
Cette création est mise à disposition sous un contrat Creative Commons.

Publié dans émotions en vrac...

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

tiwan 18/10/2012 00:08

Oh comme je te comprends, comme cette dernière phrase résonne en moi tellement je la pense tous les matins (et surtout tous les soirs, comme maintenant).
Malheureusement je ne pense pas que ça t'aide :-/ Juste pour te dire que tu n'es pas la seule, même si ça ne t'avance à rien, par expérience.
Je te souhaite quand même du courage. Prends soin de toi.